Le Karibu N°157 vient de paraître

141230 Foto Luc Bonte 2011Dans notre monde d’aujourd’hui, poursuivre un projet de société ne semble plus être une priorité. Le discours de beaucoup de politiciens touche  souvent  l’argent. Dans notre Belgique, à longueur de journée, on nous parle de la nécessité d’économiser, de faire  des  restrictions budgétaires, de garder le pouvoir d’achat. Notre société risque aussi de devenir plus individualiste. Rarement nous entendons un message qui nous propose  un changement dans notre manière de vivre,  un changement de mentalité, une société moins consommatrice mais davantage solidaire.

Au Burundi et au Congo, des élections s’annoncent. Ceux qui sont au pouvoir semblent s’accrocher au pouvoir et ceux qui sont dans l’opposition ne pensent qu’à acquérir le pouvoir. Mais ici aussi, peu de politiciens proposent à la population un projet de société, un projet qui vise l’amélioration du bien-être de la population, pour qu’elle ait une vie plus digne. Dans ce KARIBU des témoins sur terrain s’inquiètent sur le respect du processus démocratique. La démocratie dans ces deux pays, a-t-elle la chance de se stabiliser et de s’approfondir, où est-elle fragile et en danger ? L’espoir se trouve dans tous ces hommes et toutes ces femmes qui se sont engagés ou qui s’engagent aujourd’hui pour l’intérêt de leurs frères et sœurs.  Ce sont les vrais héros de la nation.

Des organisations locales prennent les devants et accompagnent leurs groupes de base pour une transformation communautaire. Notre partenaire AGAKURA au Burundi stimule auprès de ses membres un changement de mentalité dans leurs pratiques agropastorales pour une meilleure production et dans la façon  de construire leurs maisons de manière plus durable.

Merci à tous nos amis et sympathisants qui nous soutiennent et nous encouragent dans notre mission en Afrique.

Luc Bonte

Président